• SolidaritéS capte les revenus des élus rouges

    Imprimer

    Tel est le titre de la Tribune de ce jour. Je suis presque heureuse de ne pas être la seule victime de cette bande de vampires et rappelle que je poursuis toujours une action en just2ice pour récupérer plus de 50.000 francs qu'ils ont indûment détournés sur les jetons de présence et indemnités diverses dus à mon parti et à moi-même lors de la précédente législature. Alors que le Bureau du Grand Conseil, puis le Tribunal avaient confirmé que nous avions jusqu'à la fin fait partie du groupe "Ensemble à gauche", ils s'obstinent à prétendre que tel n'est pas leur avis et à retenir ces montants. Le but était évidemment de nous priver de tout moyen financier pour la campagne d'élection qui allait suivre. Tel est le préjudice causé à "La Gauche-Genève". Je crois savoir qu'ils ont également renié leurs engagements d'un versement annuel au groupe des communistes et constate qu'ils s'attaquent maintenant au Part¡ du Travail. Pour des anti-capitalistes militants, je trouve qu'ils pourraient en remontrer à maints commerçants retors.