21/01/2018

Jugement du Tribunal

Le Tribunal de première instance vient de confirmer qu'en aucun cas, la branche trotsko-stalinienne d'EAG n'avait eu le pouvoir de m'exclure du groupe parlementaire "Ensemble à Gauche", appuyant la position du Bureau du Grand Conseil qui n'a jamais voulu prendre acte de cette exclusion.

Les considérants sont très clairs et je ne félicite pas les journalistes qui ont colporté pendant près de deux ans la fausse nouvelle de mon exclusion.

Il va maintenant falloir rendre à mon parti La Gauche les jetons de présence et autres indemnités indûment détournés et me convoquer régulièrement au caucus auquel ces petits tyrans m'interdisaient d'assister, me privant des informations en vue des plénières et des jetons de présence correspondants.

Dans une de ses lettres destinées à faire pression sur le Bureau du Grand Conseil, Pierre Vanek qualifiait mes recours de "surréalistes". Malheureusement pour lui, le Tribunal les a trouvés parfaitement fondés. Je félicite et remercie mon avocat, Me Steve Alder.

Commentaires

La Purge ratée ou l'Entente cordiale rétablie sous contrainte: voici une poignée de harceleurs politiques désavoués:-) ! balancetestyrans ?

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 21/01/2018

La justice vient d'arracher son voile!
Le vrai visage de "l'Extrême-Gauche Genevoise" est une Gauche obscurantiste.

Bravo Magali et merci d'avoir tenu bon, cela va rendre service à d'autres. Que ceux qui subissent cette fatwa de parti recourent à la justice républicaine.
Voilà une conclusion qui obligera les partis à adopter une autre philosophie que celle des régimes totalitaires.

Le fait d'aligner des noms sur une liste électorale ne devra plus être un geste sans conséquence. Les élus ne sont pas des mouchoirs jetables.

"...ces petits tyrans m'interdisaient d'assister, me privant des informations en vue des plénières et des jetons de présence correspondants."

Avec de tels procédés cette gauche qui prétend prendre la défense des faibles, des sans voix et des démunis, devient indigne et incrédible. Une gauche qui empêche des représentants du peuple d'exercer le mandat que celui-ci leur a confié en dit long sur le danger que court notre démocratie!

C'est ceux qui fustigent les communistes d'être des staliniens qui construisent en douce le goulag à domicile.

Les élections, c'est dans peu de temps. Pensez-y.

Écrit par : Beatrix | 22/01/2018

Pour bien enfoncer le clou, pourriez-vous nous rappeler les motifs de cette "exclusion" bidon?

Et dire qu'ils prétendent s'appeler "solidarités"... Si EAG va divisé aux élections, je sais pour qui je ne voterai pas.

Écrit par : Daniel | 22/01/2018

Ils ont pris le prétexte d'une abstention lors d'un vote sur le secret médical par rapport aux psychopathes criminels, sujet de conscience par exemple. mais, en effet, ils cherchaient n'importe quel excuse pour me priver de commissions et des jetons de présence qui allaient avec.

Écrit par : Orsini | 23/01/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.