24/06/2017

De la propriété intellectuelle

J'ai écouté avec amusement hier soir, dans le "Geneva Show" sur Leman Bleu, le secrétaire de Solidarités. salarié à plein temps par ce mouvement, essayer de réduire "La Gauche" et le nouveau "Parti Radical de Gauche" à trois individus qui "passeraient leur temps à faire des procès à la moitié de la République". Sa conception du respect des lois fédérales, en particulier sur la propriété intellectuelle, donne toute la mesure de sa culture juridique. Quant à la force que nous représentons, je crains pour lui que ses ambitions un tout petit peu démesurées ne s'y heurtent plus rapidement et plus fortement qu'il ne le prévoyait.

Un petit mot aussi pour mon cher Jeremy Seydoux, qui s'obstine à confondre les brevets et les marques. Il est très courant dans les pays voisins que les partis politiques protègent leur nom. Il ne s'agit absolument pas d'un enfantillage, mais d'une sage prudence. On le voit bien dans le cas présent, quand certains prétendent l'utiliser alors que des composantes qui l'ont adopté ne sont plus là. Rappelons que les abus sont sanctionnés par le Code Pénal.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.