04/12/2015

Interprétation effarante de la constitution

Le Conseiller d'Etat Mauro Poggia a fait hier soir dans le journal de Léman Bleu une déclaration tellement ahurissante que j'ai dû vérifier ce matin que je n'avais pas rêvé. Il a raconté avoir reçu dans son bureau les représentants des communautés religieuses pour traiter du problème de l'encadrement et de l'intégration des migrants car il pense qu'"elles ont les bonnes volontés, les connaissances et les réseaux pour permettre aux migrants de s'intégrer le plus rapidement possible. Ces bonnes volontés restent devant une page blanche, parce que le lien entre notre société et les arrivants n'est pas correctement mis en place. Or, c'est le propre de la religion de lier".

Les représentants de la Grande Mosquée ont en particulier indiqué que la fondation culturelle islamique avait des immeubles à mettre à disposition pour l'hébergement des migrants.

Certains esprits séditieux auraient pu penser qu'on eût pu d'abord expliquer aux migrants qu'ils venaient de s'installer dans une république laïque, que le lien social était basé sur l'idée de liberté, d'égalité et de fraternité, que leurs dogmes divers et variés étaient protégés par notre constitution mais qu'on était citoyen avant d'être musulman, juif, chrétien, etc.

L'hébergement des migrants, c'est le rôle de l'Etat et de lui seul.

Sortez moi de ce cauchemar !

 

Commentaires

Je t'approuve a 100%. Quand on pense que les mosquées en Europe sont sous le contrôle d'un état barbare, !'Arabie saoudite, qui prêche un islam agressifs opposés aux valeurs républicaines, et favorisent en sous-main certaines formes du djihâd, leur donner ainsi les clés de la maison immédiatement giration relève de la stupidité politique et de l'ignorance la plus crasse de ce que représentent ces braves religieux et leurs Freres.

Écrit par : Marco Polli | 04/12/2015

Je ne saurais mieux dire!

Écrit par : Mireille Vallette | 07/12/2015

Les commentaires sont fermés.