29/06/2015

Pourquoi les riches ciblent des paradis fiscaux.

Question posée par la Tribune du 20 juin. La réponse est simple : Parce que plus ils sont riches, plus ils sont radins. Ils ne pensent qu'ä ça et ils ont une armée de valets de planificateurs fiscaux à la disposition pour leur faire profiter de la sous-enchère indécente à laquelle se livrent les pays et les cantons de notre beau pays.

On nous cite un certain nombre de ces généreux milliardaires qui ont récemment préféré les bords de la Tamise ou le rocher monégasque aux rives du Léman. Mais sans nous parler de ceux qui sont venus les y remplacer. C'est cela le charme du secret fiscal pour les ministres cantonaux des finances. Ils peuvent choisir parmi les informations qui les arrangent.

La palme revient à Pascal Broulis qui s'alarme de la baisse des recettes fiscales liées au forfait, y-compris à cause de "ceux qui choisissent de changer de mode d'imposition". On vous signale que ceux-là vont payer beaucoup plus, tout simplement parce qu'ils sont devenus suisses, ce qui est la seule chose qui le intéressait. C'est en particulier le cas des Russes qui veulent un passeport suisse à tout prix et se seraient très bien accommodés de payer plein tarif depuis le début.

On nous sert un diagramme mélangeant des cantons suisses et des pays pour nous parler du pourcentage "maximal" de retenue. Mais celui-ci ne s'applique qu'à de très fortunés contribuables, à qui on n'a cessé de faire des cadeaux ces dernières années, augmentant la dette d'une dizaine de milliards.

Si cet article est fait pour nous préparer à une nouvelle calamité, du genre baisse de l'impôt sur la fortune, qu'on le dise franchement.

 

Les commentaires sont fermés.