20/10/2013

Un suppléant crache dans la soupe

Ceci est une réponse au texte ahurissant du dénommé BABEL WEB intitulé dans son blog "l'attrape-nigaud". On y lit en particulier : "jusqu'à aujourd'hui, les députés inactifs ou incompétents... étaient poussés à la démission par leurs collègues... désormais, les suppléants seront les oreillers de paresse des titulaires trop fainéants ou trop tentés par le dilettantisme parlementaire".

Le peuple a donc prioritairement élu des incompétents et des fainéants, qui n'auront d'autres urgences que de se faire remplacer par leurs brillants "viennent ensuite", seuls intégrés, capables et multifonctions. Au lieu de se réjouir d'être amené à siéger quoique non-élu, le dénommé BABEL WEB se répand en insultes comme à son habitude à l'égard des élus du peuple : "Inactifs, incompétents, fainéants".

Les modifications introduites dans l'art. 27A du règlement du Grand Conseil autorisent un député titulaire à faire appel directement à un suppléant sans consulter d'abord les autres titulaires. C'est à mon avis  un grave déni de démocratie qui devra être corrigé par des règlements internes à chaque groupe.

Les commentaires sont fermés.