18/10/2013

Publicité mensongère

Le Conseiler d'Etat Pierre-François Unger apparaît dans un cartouche payé et y déclare : "L'impôt est progressif, ce qui signifie que les personnes à hauts revenus sont taxées plus fortement, en proportion, que les autres"

Le terme "en proportion" est totalement mensonger. Certes, l'impôt direct est progressif : C'est la moindre des choses qu'à taux égal (Par ex. 10%), un revenu de 1.000.000 soit plus taxé (CHF 100.000) qu'un revenu de 100.000 (CHF 10.000).

Mais le taux de l'impôt, lui n'est justement pas progressif. Le dernier responsable du département des finances a réussi à faire voter le principe de limiter le taux pour les hauts revenus et les grandes fortunes à 60% du revenu net imposable. C'est ce qu'on appelle le bouclier fiscal, mesure totalement inique. 

La confusion entretenue dans l'esprit du public est délibérée. Certains constituants, pourtant socialistes, avaient également fait semblant de ne pas comprendre la différence entre les deux propositions : "Le taux de l'impôt est progressif" que nous souhaitions introduire pour interdire les boucliers fiscaux et "l'impôt est progressif", ce qui est heureusement toujours le cas (même avec un taux dégressif comme avaient osé l'envisager certains cantons).

Les commentaires sont fermés.