17/10/2012

Pourquoi une amnistie ?

J'ai entendu Xavier Oberson, dans "Genève à chaud" se résigner à la disparition prochaine du secret bancaire, au moins pour le fisc suisse et concernant les citoyens suisses. Il ajoutait que cela devrait être précédé d'une importante amnistie fiscale. Qu'a-a-t-il de moral à faire cadeau à des délinquants d'années d'impôts impayés et des amendes prévues dans les cas de soustraction d'impôts ? Quand se décidera-t-on à admettre que violer les lois fiscales est aussi grave que n'importe quelle autre atteinte à la propriété ? Seuls les plus riches trouvent normal de priver leurs concitoyens des recettes prévues par la loi et dont l'Etat a besoin pour assumer ses tâches d'intérêt public. Et qu'on ne nous dise pas, comme pour les pays voisins, que c'est parce que l'impôt est confiscatoire ! A force de boucliers fiscaux et de cadeaux aux actionnaires, il n'y aura effectivement bientôt plus rien à cacher.

Commentaires

Il est amusant de constater que, pour vous, le fraudeur du fisc ne peut qu'être riche...

Il me semble pourtant que la malhonnêteté doit être, comme la bêtise, la chose la mieux répartie du monde, non?

Écrit par : Déblogueur | 17/10/2012

Gros malin de déblogueur, pour frauder, il faut avoir un minimum d'épargne. Ce n'est pas le cas de nombreux salariés qui ne peuvent rien cacher en termes de revenus et n'ont pas de fortune imposable.

Écrit par : orsini magali | 17/10/2012

La fraude fiscale n'est ni plus ni moins du détournement de biens sociaux !!!

Écrit par : Benoît Marquis | 18/10/2012

Les commentaires sont fermés.