26/04/2012

Après le premier tour

Voici les passages que je retiens du blog de JL Mélenchon :

"Je suis déterminé à militer pour convaincre le plus de monde possible de voter pour rejeter Nicolas Sarkozy en utilisant le bulletin de vote François Hollande. Ceci posé sans ambiguité, je désapprouve toute utilisation de mon nom pour m'associer à je ne sais quel rassemblement autour du candidat et du programme des socialistes...Nous n'avons pas d'énergie à perdre dans les regrets quand bien même il est juste et normal d'en éprouver et de souffrir au spectacle du pays défiguré par l'extrême-droite. Non pour s'auto-flageller. Nous avons fait notre devoir et nous nous sommes sentis bien seuls à le faire. Nul ne nous fera jamais oublier comment la presse socialiste a préféré consacrer son énergie à nous accabler d'injures plutôt que de combattre Le Pen. Mais cela ne doit pas aller au point de perdre conscience de notre force et de nos responsabilités...

La défaite de Sarkozy est notre tâche urgente. Celle qui donnera de l'air à l'action sociale dans notre pays, bien sûr...c'est ce qui est attendu de nous par la gauche de toute l'Europe pour briser le directoire actuel que l'on a résumé à juste titre sous le nom de "Merkozy"...Je connais les raisons qu'ont autant des nôtres à refuser leur voix... mais je voudrais les convaincre que leur résistance prend toute sa dimension s'ils ne vivent pas le vote Hollande comme une allégeance mais comme le moyen d'une action autonome et conquérante de plus longue haleine. La nôtre. La marche vers la révolution citoyenne...

Nicolas Sarkozy perd 1,8 millions d'électeurs par rapport à 2007... son électorat les plus fidèle et mobilisé est celui de la grande bourgeoisie... les grandes fortunes ont donc fait bloc autour de leur homme de main. Mais c'est un échec terrible, car les beaux quartiers ne peuvent gouverner que si les quartiers populaires se laissent séduire... 70% de la progression de Marine Le Pen vient du recul de Sarkozy. Une transfusion... Selon l'IFOP, 30% des électeurs de François Hollande ont hésité à voter pour nous. Cela ferait neuf points de plus pour nous s'ils avaient choisi de ne pas se laisser effrayer par les affolés de la vingt-cinquième heure qui les ont ramenés au prétendu "vote utile"... l'essentiel de la dynamique de la gauche vient du Front de Gauche. Nous apportons les deux tiers des voix supplémentaires comptées à gauche.

 

Les commentaires sont fermés.