12/04/2012

Domination de la finance

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon

Une nouvelle arme de la finance contre la France

Pendant que Sarkozy et Hollande se font des querelles de mots sur la finance, celle-ci vient de s'offrir un nouveau pouvoir considérable en France. Je condamne la création annoncée pour lundi 16 avril prochain d'un nouvel instrument spéculatif contre la dette française. Lancé par la bourse de Francfort sur le Marché européen des produits dérivés, ce "contrat à terme sur les obligations d'Etat françaises" va offrir des moyens considérables aux spéculateurs pour attaquer notre pays.

Ce nouvel instrument de faire de l'argent sur le dos de notre peuple a aussitôt été saisi par les banksters qui ont déjà déclenché la crise de 2008 aux USA puis celle de la dette en Europe, comme les banques anglo-saxonnes Morgan Stanley et Barclays Capital.

Face à ce nouveau coup de force de la finance contre notre pays, je m'étonne du silence de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement pourtant si prompts à agiter la menace des marchés financiers contre la gauche.

J'invite François Hollande à prendre conscience du danger qui menace et à rejoindre ma stratégie de combat. Je préviens que si je suis élu, ces contrats seront interdits comme toutes les ventes à découvert et les CDS non adossés. Je préviens que des poursuites seront engagées contre ceux qui ont préparé ou facilité la mise en place de ces mesures contre les intérêts économiques fondamentaux de la nation (article 410-1 du code pénal).


Commentaires

Je recommande de lire à ce sujet le billet d'hier de Paul Jorion.
http://www.pauljorion.com/blog/?p=35846 qui montre que le "coup de force" n'a pas grand chose d'inconnu au bataillon.

Plus important que ce qui risque d'advenir si JLM est élu, ce que personne, et lui tout le premier, n'envisage sérieusement, c'est de quels moyens il dispose(ra), hors l'insurrection civique de toutes façons indispensable, pour tenter à la fois :
- de persuader FH, putatif vainqueur du 2ème tour, de ne pas flancher devant les ukases et autres pressions internationales
- d'assurer l'opportunité, l'efficacité, et les indispensables soutiens politiques et populaires européens aux mesures qu'il préconise (le code pénal hexagonal n'y suffira pas).

Bonne chance, Magali.

Écrit par : Dario CIPRUT | 13/04/2012

Merci Dario de tes voeux. Je pense que lorsqu'on est convaincu comme nous le sommes, les stratégies politiques passent au second plan. Il est possible que JL Mélenchon ne soit pas élu et que ce soit F. Hollande. Selon ce que fera ce dernier, il ne m'est pas possible de te dire maintenant ce que nous choisirons de faire. Pour l'instant, nous nous battons pour le premier tour.

Écrit par : orsini Magali | 13/04/2012

Les commentaires sont fermés.