01/11/2011

De l'Allemagne

Je ne résiste pas à la tentation de résumer l'édito de François Delapierre dans "A Gauche" (publication du Parti de Gauche)

L'Allemagne commande au sein de la droite européenne, y-compris aux français. Or, le prétendu "modèle allemand" est responsable de graves déséqilibres économiques. L'excédent commercial allemand a été acquis par un dumping salarial systématique et a produit les déficits qu'elle reproche à ses partenaires. Ce sont les pays dits "dépensiers" qui ont financé sa croissance. Le traité de Lisbonne (rejeté par le peuple français mais imposé par Sarkozy) fait la part belle aux conceptions et aux intérêts allemands. Chirac avait voulu éviter justement une zone monétaire dominée sans partage par l'Allemagne, mais pour Sarkozy, ce n'est plus un problème. Or, cette domination conduit au désastre : Merkel s'est opposée à ce que la BCE puisse prêter aux Etats au même taux qu'aux banques privées. Le renonciation de ces dernières à une part de leurs créances envers la Grèce est une ruse évidente car elles eront recapitalisées à grand flot d'argent public.

Les commentaires sont fermés.