11/08/2011

Fonds européen de stabilité financière

Réuni le 21 juillet à Bruxelles, le sommet de la zone euro a confirmé le choix politique des dirigeants : Faire payer aux contribuables et aux peuples européens le coût de la crise.

On a créé le Fonds européen de stabilité financière qui pourra racheter les obligations considérées comme pourries des pays débiteurs. Les contribuables européens vont décharger les banques qui auraient dû prendre les pertes en charge, pour avoir prêté de façon inconsidérée et cela avant-même qu’elles ne soient réalisées.

Les chefs d’Etat et de gouvernement européens réitèrent leur engagement à une austérité sans faille qui implique un tour de vis draconien sur les finances publiques partout en Europe.

Alors que la solution à la crise par l’arrêt des plans d’austérité et l’annulation partielle des dettes, l’annulation des cadeaux fiscaux faits depuis vingt ans aux entreprises et aux riches, la possibilité donnée à la Banque centrale européenne de prêter directement aux Etats membres,.

Attac France propose la mise en place d’un audit citoyen de la dette publique pour évaluer entre autres qui doit payer pour cette dette et jusqu’à quel point celle-ci est légitime

(Résumé d'une communication d'attac-France : "Les pyromanes saluent le plan anti-incendie de la zone euro"

Les commentaires sont fermés.