17/12/2009

Qui est le voleur ?

Le premier grand voleur est celui qui ne paie pas les impôts dus au pays qui lui a permis d'amasser ses revenus. L'argument avancé par certains politiques suisses d'un "impôt confiscatoire français" pour lui trouver des excuses revient exactement à dire : "Les lois de votre pays sont mauvaises et nous avons les moyens de vous éviter de les respecter".

Comment ensuite s'étonner de la réciproque, par exemple : "Votre secret bancaire est infâme, il protège des fraudeurs et nous autoriserons tous les moyens possibles de le violer" ?

Les commentaires sont fermés.