31/08/2009

Les fraudeurs français

Qu'ils sont nobles les cris d'orfraie poussés par les juristes suisses, et même un "avocat aux barreaux de Haute-Savoie et de Genève, Conseil de contribuables français détenant des comptes gérés en suisse" !

Il ne faudrait peut-être pas oublier que les fraudeurs français sont de vulgaires délinquants au regard de la loi française, qui privent leur pays de ses recettes fiscales et se posent vis-à-vis de leurs concitoyens comme une race "au-dessus des lois" (exactement ce qu'ils reprochent aux sans-papiers).

La seule chose qui m'inquiète dans cette sélection de noms, ce sont les passe-droits dont pourraient bénéficier certains amis privilégiés de qui vous savez, Monsieur "je détiens tout".

30/08/2009

Le respect du vote populaire

Passant un charmant dimanche à faire des déclarations de TVA, je m'aperçois que l'administration fédérale a envoyé depuis plusieurs semaines aux entreprises les nouveaux taux qui, selon elle, seront sans doute en vigueur le 1er janvier prochain.

Je rappelle tout de même que nous sommes appelés à donner notre avis le 27 septembre prochain.Ce n'est pas la première fois que soit les autorités, soit les milieux patronaux anticipent ainsi sur une votation populaire. Certes, je me vois mal refuser d'aider l'assurance invalidité, mais il y avait évidemment d'autres moyens de le faire. Je ne vois pas ce qu'il y avait de si brûlant pour les services de la TVA qui les empêchait d'attendre l'issue de la votation pour diffuser aussi largement leurs circulaires. je ne vois qu'une explication : Peser sur le scrutin populaire et ce n'est pas joli, joli...