07/07/2009

Concurrence fiscale

On lit avec intérêt dans « La Tribune » que,  selon le rapport officiel du Département Fédéral des Finances 2008, pour un revenu brut de 70.000 francs, un couple marié avec deux enfants avait droit à un taux de 6,44% à Neuchâtel et 6,54% à Delémont, contre 1,95% à Genève et que pour revenu de 50.000 Francs, un couple de retraités voyait son taux passer de 0.05% à Genève contre 9,9% à Berne (soit une charge 200 fois supérieure).

Tout le monde se souvient de la plaquette éditée à grands frais par la Chambre de commerce qui titrait, en vue de la votation sur le cadeau aux actionnaires « Genève, le canton où le taux d’imposition est le plus élevé de Suisse ».  Cette organisation avait simplement omis de préciser que cela devenait le cas pour un revenu de 1 million de Francs par mois. Nous ne souvenons pas, en revanche, que beaucoup de journaux, en particulier La Tribune, aient jugé utile de dénoncer cette publicité pour le moins mensongère… et le cadeau aux actionnaires a été voté, à une très faible majorité !

Les commentaires sont fermés.