17/06/2009

Prevenir les traders anglais

Nous apprenons grâce à la Tribune que les traders anglais se précipitent à Genève depuis que la nouvelle loi fiscale a été votée par l’actuelle majorité de droite au Grand Conseil , c’est-à-dire… depuis deux jours !

Il faudrait peut-être les prévenir avant qu’ils ne liquident tous leurs biens en Albion que ce type de loi fait impérativement l’objet chez nous d’un referendum auprès de la population et que nous allons prendre le temps d’expliquer à cette dernière qu’il est parfaitement possible de limiter les baisses d’impôt aux classes de revenus inférieures et moyennes sans faire à nouveau aux riches les monstrueux cadeaux prévus par cette loi.

Cette loi a donc de fortes chances d’être rejetée par le peuple et nous n’aurons pas l’occasion de pleurer sur le sort des pauvres traders qui ont du mal à trouver le logement de leurs rêves, alors que la fiscalité serait si douce par ailleurs.

Et en plus, la composition du Parlement cantonal va changer et ils auraient eu le désagrément d’y voir apparaître de nouveaux défenseurs des couches populaires !