08/01/2009

Qu'est-ce que l'économie ?

"L'économie met tout son poids dans la bataille de la libre circulation" titre "La Tribune" d'aujourd'hui. Je sais bien que les titres les plus succints sont les plus racoleurs, mais je commence à être sérieusement agacée par le fait qu'on réserve le terme générique d'"économie" à une poignée d'individus au sommet des organisations patronales. 

A part ces charmants Messieurs/Dames, qui savent bien pourquoi ils sont pour la libre circulation des travailleurs, l'économie, c'est aussi, figurez-vous les travailleurs en question. C'est également les personnes qui achètent leurs produits (à supposer qu'ils produisent quelquechose, ce qui n'est pas le cas de maints gestionnaires et autres boursicoteurs).

C'est aussi, ne leur en déplaise, l'Etat, qu'ils sont bien contents d'appeler à la rescousse quand ils ont perdu leurs billes, et dont on espère qu'il continuera toujours à assurer les services essentiels que sont l'école et les soins médicaux.

L'économie, c'est aussi le bénévolat qui fournit gratuitement des biens et des services que le système devrait normalement prendre en charge. C'est aussi le travail ménager que l'on devrait payer si l'on décidait de le faire effectuer par des personnes autres que les occupants des lieux. Ne pas oublier la boutade de Keynes : "Si un homme épouse sa femme de ménage, est-ce que cela change quelque chose au PIB?" (La réponse est oui, son salaire disparaît de la comptabilité nationale)

Alors, de grâce, Messieurs les rédacteurs, appelez les choses par leur nom : Les organisations patronales ne sont pas l'économie, pas plus que les lois du marché ne sont l'économie politique.

Les commentaires sont fermés.